Des médecins du Bangabandhu Sheikh Mujib Medical University ont lancé un appel international à des experts face à la difficulté de l’opération. Ces deux jumelles, Rabia et Rukia, sont nées il y a un an, les crânes collés l’un à l’autre. Pour l’heure, les médecins ne savent pas encore si elles partagent le même cerveau.

Category:

Bangladesh

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*